Le Flexitarisme est une nouvelle mode de vie !

July 4, 2018

Vous avez surement entendu parler de végétarisme ou de végétalisme. Mais connaissez-vous ce qu’est le flexitarisme ?

Non, ce n’est pas un régime ! C’est un mode de vie qui réconcilie l’homme et la nature. C’est la prise de conscience sur l’impact que notre consommation alimentaire a sur l’environnement et également notre santé.

 

-        L’origine de Flexitarisme

-        Qu’est-ce que c’est?

-        Avantages et inconvénients

 

Origine

Le Flexitarisme est apparu dans les années 1990s aux Etats-Unis suite à l’explosion de surconsommation de la viande rouge mauvaise non seulement pour la santé de la population, mais aussi au bien être de l’environnement (l’impact des émissions de gaz à effet de serre des élevages des ruminants).

 

Qu’est-ce que c’est ?

C’est une sorte de végétarisme flexible utilisée par pas mal de gens en tant que régime de transition vers le végétarisme.

Le flexitarien consomme en moyenne 2 fois par semaine de la viande (de préférence blanche) et 2 fois par semaine du poisson en variant des aliments et en intégrant au maximum les légumes verts et les fruits frais (et secs) de saison ! Le but étant de réduire considérablement la consommation de viande et de poisson en privilégiant des produits de qualité, les produits bio.

 

Avantages

- Respect de l’environnement : réduction des émissions de gaz à effet de serre généraient par des ruminants.

- Meilleur santé : consommation des produits de saison, des produits bio (sans pesticides). A savoir : trop forte consommation de viande augmente les risques de développement du cancer du côlon, la nourriture trop grasse ou sucrée nous expose à des risques cardiovasculaires et au diabète.

- Transition en douceur : c’est une étape parfaite pour diminuer la consommation des viandes avant de devenir végétarien, une parfaite transition sans sensation de manque de certain aliments.

 

Inconvénients

- Coût financier : les produits bio et de proximité ont un coût financier considérable, mais ce n’est rien par rapport au gain de santé que l’on a.

- Manque de temps : le flexitarisme préconise les plats faits maison, mais il y a peu de gens qui ont du temps, de la patience et de l’envie de cuisiner en rentrant tard après le travail ou les études.

- Difficulté d’équilibrer les repas : il n’est pas toujours évident de bien équilibrer ses repas afin de couvrir tous les besoins en protéines avec des légumineuse par exemple.

 

Mon avis là-dessus

Pour ma part étant une vraie carnivore j’ai pris la décision de diminuer la consommation des viandes, ce qui n’était pas facile ! Mais par le respect envers la nature et l’animal, mais également en me souciant pour la santé de mes proches, je me suis lancée dans cette belle aventure qui, avec le temps, est devenue une partie inséparable de notre quotidien.

Cette nouvelle manière de consommation est un grand pas vers la consommation raisonnable, respectueuse de l’environnement, de l’animal et c’est une excellente nouvelle pour l’avenir de notre planète.

 

N’oublions pas que tous les grands changements commencent par de petites actions.

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Our Recent Posts

Atelier Pasithea : retrouvez votre bien-être

January 21, 2020

Allaitement : seins engorgés

September 5, 2019

Contact peau à peau avec tout petit

August 29, 2019

1/1
Please reload

Tags

Please reload

 

©2018 by Sans tabou entre nous. Proudly created with Meli - ma vie

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon