Our Recent Posts

Tags

Accouchement déclenché

Le déclenchement d’accouchement ne se fait pas sur un coup de tête. L’accouchement est un acte qui nous fait toutes peur. De mon propre expérience je peux imaginer ce que l’on ressent quand le médecin nous parle du déclenchement avant terme. Tellement de questions fusent et nous empêchent de dormir dans les nuits qui ont suivies. Il était plus qu’important de nous informer sur toutes les éventualités et tous les scénarios possibles. C’est bien pour cela que j’ai décidé de vous rédiger cet article qui regroupe toutes les informations que j’ai pu réunir et analyser.

Déclenchement c’est quoi ?

Pourquoi déclencher ?

Méthodes pour déclencher un accouchement

Risques du déclenchement

Déclenchement c’est quoi ?

C’est l’acte de provoquer des contractions chez une femme suite à une raison médicale ou de convenance. Le déclenchement aide la femme enceinte de se mettre au travail et provoquer des contractions menant à un accouchement vaginal dans un délai de 24 à 48h.

Pourquoi déclencher ?

Le déclenchement a lieu quand il est plus dangereux de prolonger la grossesse que d’accoucher de suite. Il existe plusieurs raisons médicales nécessitant un déclenchement artificiel du travail :

- Le fœtus présente des signes de souffrance : ne bouge plus, ne grandit plus, etc…

- La perte des eaux a eu lieu et 24h après le travail n’a toujours pas commencé. Dans ce cas-là le bébé risque de développer une infection. Le déclenchement est donc indispensable !

- La future maman souffre d’un trouble chronique comme une maladie des reins ou la prééclampsie qui menace sa vie et celle de son bébé

- Le bébé est trop gros et à terme risque de ne pas passer par la voie basse

- Grossesse prolongée ou après terme : quand la grossesse a dépassé la 41me – 42me semaine

- Diabète : un professionnel de santé peut conseiller le déclenchement vers la 38me semaine de grossesse pour éviter que le bébé soit trop gros

- Grossesse multiple ou des jumeaux

Il est également possible de demander un déclenchement « de convenance ». Cela peut arriver que des femmes demandent de déclencher le travail pour des raisons personnelles suivantes :

- La maman souffre des complications durant la grossesse qui peuvent affecter sa santé ou celle de l’enfant

- Les antécédents d’un accouchement traumatisant : peur de revivre la naissance d’un mort-né

- Le souhait de permettre à un militaire d’assister à la naissance de son enfant avant d’être envoyé pour une mission

- Synchroniser la naissance du bébé avec l’arrivée d’un proche qui habite loin

Toutes ces demandes sont étudiées par le corps médical.

Les indications

En France il y a deux méthodes de déclenchement qui sont utilisés pour déclencher un accouchement :

- La mise dans le vagin des comprimés ou du gel qui contient des prostaglandines. Il est possible d’utiliser une perfusion d’ocytocine dans un deuxième temps.

-La mise sous la perfusion d’ocytocine qui est l’hormone qui provoque des contractions et la mise en route du travail.

Avant même de procéder à un déclenchement artificiel le médecin peut commencer par décoller les membranes (aussi appelé -

« stripping »). La sage-femme ou le médecin insère le doigt dans le vagin et effectue des mouvements circulaires pour décoller les membranes. Avec ce décollement des membranes une charge de prostaglandines se libère dans le sang et stimule le travail. Cette procédure peut devenir douloureuse si le col de l’utérus est difficile à joindre. Il est possible que cela irrite l’utérus et provoque des saignements.

Si au bout de 24 – 48h le travail n’a pas démarré le médecin peut administrer la prostaglandine qui stimule des contractions utérines. Cela va provoquer la maturation cervicale et du col de l’utérus. Un pessaire (comme un tampon), un comprimé ou gel contenant de la prostaglandine est inséré dans le vagin. Avec le pessaire une seule procédure suffira car de petites quantités du produit sont diffusées sur une période de 24h. Dans le cas d’un comprimé ou gel la dose est à renouveler chaque 6h, sauf si le travail est déjà en place.

Il est possible également que le médecin opte pour une perfusion intraveineuse de solution de pitocin (une forme de l’hormone ocytocine). Le débit de solution sera ajusté afin de provoquer des contractions suffisamment puissantes pour dilater le col de l’utérus. Le rythme cardiaque du bébé sera surveillé de manière continue à l’aide de petites électrodes placées sur le ventre. Le risque de l’accouchement sous la péridurale augmente car les contractions artificielles sont très fortes et assez fréquentes.

Il se peut que la sage-femme ou le médecin décide d’effectuer la rupture artificielle des membranes. A l’aide d’un crochet en plastique muni d’un long manche le médecin rompe la poche des eaux. Ce n’est pas douloureux mais peu confortable. Cette méthode est utilisée pour permettre au travail de progresser. Malheureusement la perte des eaux ne déclenche pas toujours le travail et est un réel danger pour la santé du bébé, car dès la percée de la poche des eaux le bébé est plus sujet à contracter une infection.

Risques du déclenchement

Le déclenchement artificiel augmente le risque principal qui consiste dans la nécessité d’avoir recours à une césarienne. Il arrive que le col de l’utérus ne se dilate pas assez pour permettre la naissance par voie basse.

Sinon, selon les méthodes de déclenchement il y a des risques diverses :

- Sursimulation ou d’hyperstimulation de l’utérus

- Contracter une infection par le bébé après la rupture de la poche des eaux

- D’avoir des contractions plus fortes et plus fréquentes

- Détresse du bébé

J’espère que j’ai pu vous donner toutes les informations sur le déclenchement et répondre à toutes vos questions. Dans tous les cas je vous conseille de discuter avec votre médecin afin de choisir la méthode la plus adaptée à votre cas.

J’attends vos nouvelles et votre expérience en commentaire.

#grossesseendanger #peridurale #accoucher #accouchement #accoucheravecperi #accouchersansperi #accoucheravecperidurale #accouchersansperidurale #avecousansperi #avecousansperidurale #accouchementmedicalise #dangersgrossesse #nouveaune #jaccouche #accouchernaturellement #periduralepourmoi #déclenchement #declenchement #declencher #declencherlaccouchement #accouchementdeclenche

 
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

©2018 by Sans tabou entre nous. Proudly created with Meli - ma vie