Naissance : les 3 étapes à traverser

August 22, 2019

Il est impossible de prédire la durée de votre accouchement. Chaque femme accouche à son propre rythme. Personne ne peut vous dire comment vous allez vivre votre accouchement. Ce que je peux vous proposer c’est la description des 3 étapes d’accouchement afin de vous familiariser avec le processus et bien sûr reconnaitre le début du travail.

 

 

 

- Travail

 

- Expulsion

 

- Délivrance du placenta

 

 

 

 

 

 

Le travail

On décrit le travail en trois phases bien distinctes : le pré-travail, la phase de travail actif et la phase de transition.

 

Le début du travail (le pré-travail) se caractérise par les contractions qui vont effacer le col de l’utérus. Cette étape représente les premières vraies contractions bien régulières et intenses allant jusqu’à la dilatation du col de l’utérus à 10cm. Pendant les 3 phases l’utérus se contracte régulièrement afin de commencer à s’ouvrir et de changer de position en se basculant vers l’avant.

 

C’est dans cette phase de pré travail que les médecins conseillent de se déteindre au maximum : prenez une douche chaude, faite-vous masser, marchez, regardez un film ou expérimentez de nouvelles positions plus confortables pour vous.

La phase active du travail commence quand le col de l’utérus est dilaté entre 3 et 4 centimètres. C’est la période où les contractions deviennent plus longues, plus fortes et plus fréquentes. Ça ne va pas être une partie de plaisir car les contractions se feront sentir toutes les 3-4min et durer entre 1min et 1min30. C’est le moment pour partir à l’hôpital. Habituellement on demande de se rendre à l’hôpital en suivant la règle du 5-1-1 : les contractions qui surviennent toutes les 5 minutes, durent 1 minute et cela depuis 1 heure ! Si vous avez perdu les eaux il faut vous rendre à l’hôpital sans aucune hésitation et rapidement.

 

Pour vous soulager un peu mettez en pratique les exercices respiratoires et de relaxation que vous avez appris. N’hésitez pas de demander l’aide du futur papa. Vous pouvez également marcher ou utiliser un ballon de fitness pour vous faire du bien. Il est possible de demander la péridurale pour vous soulager. C’est durant cette phase de travail actif que l’on peut vous proposer de percer la poche des eaux afin d’accélérer le travail. A noter : les contractions deviennent plus douloureuses une fois la poche rompue.

 

Le col est ouvert à 8-10 centimètres – c’est la phase de transition : les contractions durent désormais 60-90 secondes et reviennent toutes les 2-3 minutes. Durant cette phase de travail il est possible que vous vous sentiez mal, tremblante ou frissonnante. Après tout c’est une expérience unique, on peut dire même « extracorporelle » que vous allez vivre.

 

Il est important de vous reconcentrer sur votre respiration et gardez le rythme (aspirer par le nez et expirer par la bouche). Essayez de vous reposer entre les contractions et trouvez une position confortable pour vous soulager pendant les contractions. Toutes celles qui auront reçu la péridurale ça se passe sans douleur.

 

 

 

 

Expulsion

Dès que le col de l’utérus est dilaté à 10 centimètres l’expulsion du bébé commence. L’utérus pousse le bébé dans le vagin vers le monde extérieur. Habituellement il y a comme une petite pause dans les contractions entre les 2 phases : le temps permettant à la future maman et au bébé de se reposer un peu. Ensuite les contractions recommencent et la tête du bébé commence à exercer une pression entre vos jambes. La vitesse de la descente du bébé va entièrement dépendre des contractions et de la force de votre poussée. Il arrive que le bébé remonte un peu à la fin de chaque contraction, c’est normal ! Vous faites du bon boulot tant que le bébé avance un peu plus à chaque poussée.

 

Quand la tête du bébé étirera l’entrée du vagin vous allez ressentir un quottement ou brulure : la tête du bébé est « couronnée » dissent des professionnels de santé.

 

C’est à partir de ce moment-là que l’on vous demandera d’arrêter de pousser afin de permettre au bébé de naitre tout doucement et éviter de grosses déchirures. Si c’est votre premier accouchement cette phase d’expulsion peut durer entre 30 et 40 minutes. Pour celles qui ont déjà accouché auparavant cette deuxième phase prend 5 à 10 minutes.

 

Concentrez-vous sur vos contractions : elles sont là pour vous guider et vous aider à mettre le bébé au monde. Poussez aussi fort et aussi longtemps que vous pouvez à chaque contraction, puis poussez encore ! Si vous êtes sous la péridurale la sage-femme ou le médecin va vous guider et vous dira quand il faut pousser.

 

 

 

Délivrance du placenta

 

 

Quelques minutes après la naissance du bébé de petites contractions, moins intenses, vont permettre au placenta de se détacher de la paroi utérine et de descendre dans le col, puis le vagin. Ces petites contractions peuvent vous donner envie de pousser. Le placenta sortira par le vagin avec la poche des eaux vide. La sage-femme ou le médecin va vérifier que le placenta est sorti entièrement et palpera votre ventre pour vérifier que l’utérus se contracte bien afin d’arrêter le saignement à l’endroit où le placenta a été attaché.

 

Ça prend généralement 5 à 15 minutes pour délivrer le placenta, mais il arrive que ça dure une heure.

 

Cette phase passe souvent inaperçue chez les jeunes mamans qui sont occupées à chouchouter et à allaiter leur nouveau-né. C’est d’ailleurs grâce au contact avec le bébé que le corps de femme produit des hormones qui vont aider le placenta à se décoller.

 

Il se peut que votre corps se mette à trembler juste après la naissance de votre bébé. Pas de panique ! C’est votre corps qui s’ajuste aux changements et élimine l’excès d’adrénaline. A ce stade les femmes se sentent sois en super forme, sois épuisées. Tout dépendra de la durée de l’accouchement et des épreuves qu’elles ont pu traverser.

 

Il arrive que la jeune maman n’ait pas d’instant maternel à la naissance du petit. C’est surement la fatigue ! C’est plus qu’important de prendre son temps et de se reposer afin de créer de vrais liens avec son enfant. Dans tous les cas il est fortement recommandé de pratiquer la peau à peau avec le nouveau-né. Si vous souhaitez allaiter votre bébé faites-le dès la naissance, même si le bébé n’arrive pas à téter sur le coup, ce premier contact aidera à mettre en route l’allaitement. N’hésitez pas de demander à une sage-femme des positions d’allaitement et tout simplement comment allaiter.

 

Si vous souhaitez de connaitre des positions à adopter, je vous invite à lire mon article : « Positions d’allaitements pour toutes les mamans » J’espère que cet article vous a donné une idée de comment se passe un accouchement et que j’ai pu répondre à vos questions. Si vous avez d’autres questions ou que vous souhaitez partager votre expérience d’accouchement avec nous, n’hésitez surtout pas d’écrire en commentaire.

 

A très vite et bon accouchement mes gourgaks ! « peau à peau » crée un lien fort et unique envers le bébé et encourage les comportements affectueux.

 

 

 

 

 

 

Please reload

Our Recent Posts

Atelier Pasithea : retrouvez votre bien-être

January 21, 2020

Allaitement : seins engorgés

September 5, 2019

Contact peau à peau avec tout petit

August 29, 2019

1/1
Please reload

Tags

Please reload

 

©2018 by Sans tabou entre nous. Proudly created with Meli - ma vie

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon